23 octobre 2006

Après Zero Zero 7 à l'UCC, Zero7 en concert !


Hier soir donc, concert de Zero 7 au Savoy de Cork ! Mais qu'est-ce donc que Zero 7 ? Et bien il s'agit à la base de 2 londoniens Henry Binns et Sam Hardaker qui, après avoir côtoyé des Radiohead ou autres Lenny Kravitz ont sorti 3 albums depuis 2001. Leur son est caractérisé d'electro-pop, tantôt des mélodies planantes presque hypnotiques façon Air, tantôt des airs plus house, plus rythmés, plus de décibels rappelant un peu les dernières sonorités d'Archive. Tout ca pour dire que c'est de l'electro-trop-bien. A tout cela s'ajoute la voie ma-gni-fi-que de l'australienne Sia Furler qui travaille dans des octaves qui me seront à jamais interdits et parvient à électriser un peu plus un public déjà envoûté par l'atmosphère du groupe seul.


Sia Furler aura partagé le micro avec Jose Gonzalez, argentin d'origine, vivant dans le pays de Fouc' (voir colonne de droite) où il connaît un grand succès. Il semble aussi être connu chez les Grands-Bretons et Irlandais. Et c'est apparemment mérité. Il n'aura pas été très longtemps sur scène, mais suffisamment pour que l'on constate que son style de latino paisible accompagné de sa seule guitare s'accorde très bien avec le son électro de Zero 7.


Perso je ne connaissais que le 2ème album du groupe, avec déjà Sia Furler sur certains titres, j'ai donc découvert ce 3ème opus en live. Avec quand même un titre familier en toute fin de concert : le super-trop-chouette-super-beau Somersault !

PS : finalement une indisponibilité plus courte que prévu, j'ai pas qu'un seul accès à WWW ! Y'avais pas de quoi dramatiser ! Mais j'aime bien.

Libellés :

1 Comments:

Enregistrer un commentaire

<< Home